DES ÉLEVAGES À TAILLE HUMAINE

BŒUF PAYS, NÉ ET ÉLEVÉ AU CŒUR
DU TERROIR REUNIONNAIS

La filière bovin viande favorise le développement d’élevage familiaux
dans les hauts de l’île, générateurs d’emplois et respectueux
de l’environnement selon un modèle économique responsable

Situés dans les hauts de l’île, les élevages Bœuf Pays sont des élevages à taille humaine où le bien-être des bœufs est au premier plan. Qu’il soit naisseur, engraisseur ou les deux à la fois, un élevage Bœuf Pays, c’est une exploitation agricole familiale de 30 bêtes en moyenne et d’une superficie ne dépassant pas les 30 ha.

Depuis 1978 La filière bovin viande a rejoint l’ARIBEV (Association Interprofessionnelle du Bétail et de la Viande) dont l’objectif est de créer une activité économique pérenne avec le développement d’un élevage structuré et créateur d’emplois à La Réunion.

Ce modèle interprofessionnel repose sur les valeurs fondatrices des filières animales à La Réunion :

  • Mutualisation, structuration et partage de la croissance : petites exploitations familiales dans les hauts de l’île, dans un schéma de mutualisation des outils (provende, abattoir, etc.).
  • Protection et soutien de l’éleveur : un prix de base garanti tout au long de l’année permettant une stabilité de revenu pour l’ensemble des éleveurs installés dans le cadre coopératif et interprofessionnel.
  • Discussion permanente entre l’ensemble des opérateurs pour permettre d’offrir des produits en adéquation avec les attentes du marché, et des cotisations volontaires de l’ensemble des partenaires, de la production jusqu’à la distribution, pour déployer des actions au bénéfice des éleveurs et des consommateurs.

OÙ SONT LES ELEVAGES BŒUF PAYS ?

QU’EST-CE QU’UN ÉLEVEUR NAISSEUR ?

Dans les pâturages des hauts de l’île, les 234 éleveurs naisseurs Bœuf Pays, produisent des veaux appelés broutards au milieu de leur troupeau et près de leur mère. Généralement implantés sur la Plaine des Cafres et dans les hauts de l’Ouest et du Sud, ce sont des élevages spécialisés qui élèvent leurs animaux uniquement en plein air avec pour aliment essentiel de l’herbe.

Au bout de 8 à 9 mois, les veaux sont prêts à partir au centre d’allotement de la SICA REVIA à Saint-Pierre.

Dès sa naissance, le veau est identifié et l’éleveur naisseur doit déclarer la sortie de l’animal au maximum 7 jours après son départ de l’élevage. Cela permet de garantir la traçabilité du Bœuf Pays pendant toutes les étapes de l’élevage. Pour en savoir plus sur la traçabilité du Bœuf Pays, cliquez ici.

LE CENTRE D’ALLOTEMENT

Le centre d’allotement de la SICA REVIA se situe à Mon Caprice à Saint-Pierre. C’est ici que les broutards mâles et femelles seront notamment pesés et classés en fonction de leur conformation. C’est ce qui permet de déterminer leur prix.

La grande majorité des broutards à destination de l’engraissement passent par le centre d’allotement de la SICA REVIA où ils sont contrôlés, vaccinés et éventuellement soignés. Aucun bovin ne peut sortir du centre d’allotement s’il n’est pas en bonne santé. Toutes les informations sont consignées dans le document d’accompagnement de chaque animal qui constitue un des points de traçabilité de l’animal.

CHEZ L’ÉLEVEUR ENGRAISSEUR

Les 94 éleveurs engraisseurs Bœuf Pays sont pour la plupart des éleveurs bovins en diversification (producteurs de canne à sucre, maraîchers…) propriétaires d’exploitations de taille familiale où ils élèvent en moyenne une vingtaine de bêtes. Ils sont localisés sur le littoral ou proche de l’abattoir de Saint-Pierre.

Pour assurer la traçabilité Bœuf Pays, l’éleveur engraisseur doit déclarer l’entrée des bovins dans son élevage dans les 7 jours qui suivent leur arrivée. Il a également 7 jours pour déclarer leur sortie de son élevage pour l’abattoir.

Tout au long de la vie d’un bovin, et grâce à un processus de déclaration et de traçablité rigoureux, nous pouvons savoir où se trouve l’animal et d’où il provient.